Rechercher
  • Reflexão

PAPICHA - le film coup de cœur


Papicha, est un film de Mounia MEDDOUR sorti en 2019. Il a représenté l'Algérie aux Oscars et obtenu le César 2020 du premier film. Il a été salué par la critique.


Nous sommes dans les années 90 en Algérie et nous découvrons Nejma, une jeune algérienne passionnée de mode et de couture. Nejma accepte les contraintes de son pays, et s'y adapte en contournant les règles qui la restreignent. Son pays, elle l'aime et, contrairement à nombre de ses amis (es), elle souhaite y rester pour y construire son avenir.

Nejma coud et vend ses créations en cachette. Elle utilise diverses ruses pour arriver à ses fins, poussée par sa passion. Tout se passe plus ou moins sagement, jusqu'à ce que le diktat des islamistes s'impose à l'ensemble de la jeunesse et corse d'autant plus la liberté d'appartenance...


Mon article s'attache au traitement du vêtement dans le film. Par cette analyse, je souhaite vous sensibiliser sur le rôle de la mode et du vêtement. Ce ne sont pas des choses futiles, contrairement aux apparences...

Un conseil en image est un réel avantage pour acquérir confiance en vous et exprimer votre propre style afin qu'il soit unique et surtout en totale correspondance avec vous et vos valeurs.


Une jeunesse en construction

La jeunesse a besoin pour se construire d'user de ses propres codes, à travers la mode et le vêtement. Elle se créé ainsi des groupes d'appartenances facilement reconnaissables par les jeunes, qui habillés de façon identique, véhicule des messages et constituent ce que l'on appelle des "tribus". Chaque tribus possède ses propres valeurs. Le jeune "casse" le cadre de référence, jusque là imposé par ses parents pour se constituer son image; cette étape est un rite de passage nécessaire. Après l'adolescence, le jeune adulte construira en totale autonomie un style différent et, consciemment ou non, choisira un style qui constituera son image personnelle, portant ses valeurs.

Nejma, la jeune héroïne est un pivot de ce rite de passage, permettant aux jeunes filles de revêtir des tenues qui laissent exprimer la féminité et l'audace. Dans le film, la féminité est assumée par les jeunes filles et appréciées par les jeunes garçons regardent cette pluralité.

Petit à petit, les jeunes filles du film se voient incitées à porter des vêtements qui sont imposés et c'est une étape de la construction de l'image personnelle qui n'existe plus...


Une héroïne passionnée

Nejma a les pieds sur terre, c'est une jeune fille consciente du monde qui l'entoure. Mais pourtant, elle vit très mal la situation. Elle va coûte que coûte poursuivre sa quête de création. Elle va risquer sa vie et fédérer ses amies pour mener à bien son projet.

Son besoin de créer, qui devient viscéral, est-il un besoin d'exister, un moyen d'exprimer, un moyen de se défendre ?

A quel moment de l'histoire, le vêtement qui a évolué depuis des centaines d'années, devient un moyen d'exister, un moyen d'exprimer, un moyen de défendre ?

Le vestiaire devient alors le fondement de la mode...


La sensibilité des créateurs

A plusieurs reprises dans le film, Nejma est poussée à bout par ce qui l'entoure, les situations et les personnes. Sa seule réponse est de se mettre à utiliser ces outils et ainsi créer. Un événement en particulier va l'inspirer...

Entre une image existante dans un esprit et un modèle porté par une personne, il y a le process du créateur, process mental et technique. Chacun s'attache à construire et faire exister la version parfaite de son imagination... malgré de nombreuses contraintes et obligations imposées par le créateur (talent, exigence personnelle, complexité technique...), ou par le contexte dans laquelle il évolue (époque, pays, savoir-faire, financier...).

Le point commun de chaque créateur (il en va de même pour les auteurs, les écrivains...), c'est la sensibilité.

Qu'est ce qui touche, marque et enthousiasme ?

Qu'est ce qui heurte, choque et déplait ?

Qu'est ce qui interpelle, interroge et intrigue ?

Le créateur va alors agiter ces cinq sens pour capter son inspiration, exprimer ses intenses ressentis pour ensuite traduire son imagination en prototype de vêtement.


Pour en savoir plus sur le film, cliquez ici


4 vues0 commentaire